Toarcien page 1

Aveyron

 

Jurassique

Inférieur

(- 135 à -195)

 

Toarcien

Pliensbachien

Sinémurien

Hettangien

 

 

Le Toarcien (de Toarcium, nom latin de Thouars dans les Deux-Sèvres) est un étage du Jurassique inférieur (Lias). Il s'étend de 183,0 ± 1,5 à 175,6 ± 2,0 millions d'années. Il succède au Pliensbachien et précède l'Aalénien. (Wikipédia)

 

 

Zonation d'ammonites, provinces méditerranéenne, sub-méditerrannnéenne, et nord de l'europe occidentale

 

Supérieur

 

Pleydellia aalensis

Dumortieria pseudoradiosa

Phlyseogrammoceras dispansum

Grammoceras thouarsense

 

Moyen

 

Haugia variabilis

Hildoceras bifrons

 

Inférieur

 

Harpoceras serpentinum

Dactylioceras (Orthodactylioceras) tenuicostatum

 

 

 

 

Paysage Toarcien du sud aveyronais : en haut, la barre Bathonienne , (Causse du Larzac), sous la barre, les ravinements Toarcien

 

 

Ravinement du Toarcien moyen

(Horizon à Hildoceras)

 

 

Genre : Hildaites (Buckman, 1921)

Genre évolute et comprimé, a costulation fine et flexueuse. Les sillons pericardinaux sont peu profonds.

Sous-famille : Hildoceratinae (Hyatt, 1867)

Famille : Hildoceratidae (Hyatt, 1867)

Super-famille : Hildoceratoidea (Hyatt, 1867)

 

 

6cm

Hildaites propeserpentinum

(Buckman, 1921)

Schistes carton, Toarcien inférieur, zone à serpentinum, sous-zone à falciferum

Forme serpenticône évolute. La section est subrectangulaire comprimée. Bord ombilical arrondi. Flancs plats ornés de côtes flexueuses rétroversées. dans les tours internes les côtes ont une tendance à la fasciculation. L'aire ventrale plate est munie d'une carène longée de deux sillons évasés.

(Aveyron)

 

 

 

Genre : Hildoceras (Hyatt, 1867)

Section quadrangulaire ; ordinairement avec un fort sillon mi-latéral ; costulation atténuée ou absente dans la partie interne des flancs, forte, falcoïde et rétroverse dans la partie externe ; carène ventrale entourée de deux sillons très nets.

Sous-famille : Hildoceratinae (Hyatt, 1867)

Famille : Hildoceratidae (Hyatt, 1867)

Super-famille : Hildoceratoidea (Hyatt, 1867)

 

6.5cm

Hildoceras bifrons

(Bruguieres 1789)

(Aveyron)

Microconche

Biographie : 2002. Fauré, P. Le Lias des Pyrénées - Thèse de Doctorat - Tome II in STRATA - Série II, Vol. 39 - Laboratoire de Géologie sédimentaire et Paléontologie, Université Paul Sabatier, Toulouse, France p 720, pl 15

 

 

3.5cm

Hildoceras crassum

(Mitzpoulos)

Sous-zone à Bifrons (horizon à H.lusitanicum)

(Aveyron)

Diffère de H. lusitanicum par sa plus grande épaisseur et sa costulation plus vigoureuse.

 

 

4cm

Hildoceras bifrons morphotype angustisiphonata

(Prinz1904 )

Sous-zone à Bifrons (horizon à Bifrons)

(Aveyron)

Microconche

Variété caractérisée par des tours comprimées, une costulation dense, une aire ombilicale règulièrement convexe et doucement inclinée. Sa répartition stratigraphique semble dépasser vers le haut celle du bifrons typique. Une partie des bêtes rapportées à cette forme dans la littérature sont en fait des H. semipolitum. Néanmoins, l’erreur inverse est plus couramment commise. (H.Chatelier)

Biographie : 2002. Fauré, P. Le Lias des Pyrénées - Thèse de Doctorat - Tome II in STRATA - Série II, Vol. 39 - Laboratoire de Géologie sédimentaire et Paléontologie, Université Paul Sabatier, Toulouse, France p 720, pl 15

 

 

3.5cm

Hildoceras semipolitum

(Buckman)

Sommet de la zone à Bifrons

(horizon à H. semipolitum)

(Aveyron)

Espèce plus involute, dont le sillon latéral est placé au milieu du flanc et caché par le recrouvement du tour suivant

 

 

3.4cm

Hildoceras bifrons var semi-costata

(Meister, 1913)

(Aveyron)

Gabilly considère H.semicostata (Buckman, 1926), comme synonyme de H.semipolitum

 

 

2.5cm

Hildoceras bifrons var lusitanicum

(Meister, 1913)

(Aveyron)

Spécimen juvénile

Forme serpenticône comprimée et carénée. les côtes sont plus fines et plus nombreuses que chez H.crassum. Elle se caractérise par un ombilic à paroi fortement inclinée et à bord légèrement surélevé.

 

 

 

Genre : Phymatoceras (Hyatt, 1867)

Ce sont des formes serpenticônes évolutes de section subquadratique à subtratézoïdale arrondie. Côtes droites jamais proverses. Tubercules situés sur le bord ombilical. Zone ventrale carénee.

Sous-famille : Phymatoceratinae (Hyatt, 1969)

Famille : Hildoceratidae (Hyatt, 1867)

Super-famille : Hildoceratoidea (Hyatt, 1867)

 

 

3.5cm

Phymatoceras robustum

(Hyatt, 1867)

Toarcien moyen, zone à Bifrons, horizon VII

Forme très évolute à ombilic large et section subquadratique. Carène longée de deux sillons. Costulation forte et rétroverse. Toutes les trois ou quatre côtes, deux plus élevées sont regroupées prés de l'ombilic, sur un fort tubercule.

 

 

5.5cm

Phymatoceras narbonense

(Buckman, 1898)

Toarcien moyen, zone à Bifrons, horizon VII

Forme serpenticône évolute à section subrectangulaire; Bord ombilical élevé. pas de sillon le long de la caréne. Côtes fortes, régulièrement réparties et faiblement tuberculées prés de l'ombilic.

 

 

 

Genre : Pseudomercaticeras (Merla, 1933)

Ce sont des ammonites typiquement mésogéennes de forme épaisses, à ombilic profond et à costulation forte et flexueuse.

Sous-famille : Mercaticeratinae (Guex, 1973)

Famille : Hildoceratidae (Hyatt, 1867)

Super-famille : Hildoceratoidea (Hyatt, 1867)

 

 

2.8cm

Pseudomercaticeras bayani

(Dumortier, 1874)

(Aveyron)

Forme moyennement involute à section épaisse mais dont le tour est toujours plus haut que large. Carène bordée de deux sillons. Côtes fortes et flexueuses, réunies par deux près de l'ombilic. Paroi ombilicale arrondie et légèrement sous-cavée.

 

 

3cm

Pseudomercaticeras sp

(Aveyron)

 

 

3cm

Pseudomercaticeras sp

Zone à Variabilis

(Aveyron)

 

 

 

Genre : Harpoceras (Waagen, 1869)

Genre involute et comprimé ; bord ombilical aigu, surplombant une carène creuse et élevée ; cotes simples et falculiformes. Les microconques et les jeunes macroconques sont ornés de cotes subfasciculées, peu flexueuses ; ils sont pourvus d'un bord ombilical arrondi et d'une paroi ombilicale convexe. La suture cloisonnaire, richement découpée, présente une selle externe caractéristique, profondément entaillée par un lobe accessoire aussi développé que le lobe externe.

Sous-famille : Harpoceratinae (Neumayr, 1875)

Famille : Hildoceratidae (Hyatt, 1867)

Super-famille : Hildoceratoidea (Hyatt, 1867)

 

 

33cm x 30cm x 4cm

Schistes cartons, base du Toarcien moyen

Accumulation de Harpoceras

(Aveyron)

 

 

50 x 55cm

Schistes cartons, base du Toarcien moyen

Harpoceras pseudoserpentinum, Dactylioceras sp

(Aveyron)

 

 

18.5cm

Harpoceras pseudoserpentinum

(Gabilly)

Zone à Serpentinum (horizon à Pseudoserpentinum)

(Aveyron)

Espèce pouvant atteindre une grande taille, modérément évolute à évolute, à retombée ombilicale verticale et costulation fine

 

 

8.5cm

Harpoceras subplanatum

Espèce macroconque de l’horizon à bifrons. Grande taille, involute et comprimée. Mur ombilical sous-cavé. Côtes simples, fines, denses régulières, falculiformes à inflexions arrondies, globalement proverses et à nette projection périphérique. Flancs lancéolés portant une succession de faibles dépressions-bombements. Plus grande épaisseur au 1/3 interne de la hauteur. Ventre tectiforme portant une carène triangulaire creuse à base assez large. Cloisons serrées et sutures très découpées.

(Aveyron)

Biographie : 2002. Fauré, P. Le Lias des Pyrénées - Thèse de Doctorat - Tome II in STRATA - Série II, Vol. 39 - Laboratoire de Géologie sédimentaire et Paléontologie, Université Paul Sabatier, Toulouse, France p 718, pl 13

 

 

5.5cm

Harpoceras lassum

(buckman)

(Aveyron)

Espèce des horizons à lusitanicum et apertum. Forme modérément involute pouvant être relativement épaisse. Mur ombilical vertical, carène très forte bordée de méplats légèrement inclinés. Côtes assez fortes, falculiformes et bifurquées avec quelques côtes secondaires intercalées sur les premiers tours. [Bécaud]

Biographie : 2002. Fauré, P. Le Lias des Pyrénées - Thèse de Doctorat - Tome II in STRATA - Série II, Vol. 39 - Laboratoire de Géologie sédimentaire et Paléontologie, Université Paul Sabatier, Toulouse, France p 717, pl 12 (=Harpoceras soloniacense (Lissajous in Howarth))

 

 

1.8cm

Harpoceras sp

Sous-zone à Bifrons

(Aveyron)

Spécimen juvenile

 

 

 

Sous-genre : Maconiceras (Buckmann, 19296)

Microconque des Harpoceras

Ces ammonites, autrefois classées dans plusieurs espèces sont aujourd'hui classées comme microconches de H. subplanatum.Comme les Harpoceras, elles présentent beaucoup de variations au niveau de l'importance de l'ombilic et dans la forme et la densité de la costulation. Synonymes : Harpoceratoïdes serotinum, H. connectens, H. lympharum.

Sous-famille : Harpoceratinae (Neumayr, 1875)

Famille : Hildoceratidae (Hyatt, 1867)

Super-famille : Hildoceratoidea (Hyatt, 1867)

 

 

2.5cm

Harpoceras (Maconiceras) soloniacense

(Lissajous in Howarth, 1992)

Sous-zone à Bifrons

(Aveyron)

2.5cm

Harpoceras (Maconiceras) soloniacense

Sous-zone à Bifrons

(Aveyron)

L'espèce est plus involute que H.falciferum. Elle s"en distingue aussi par ses tours plus hauts et plus comprimés et par sa costulation plus fine et plus irrégulière sur les tours internes. La paroi ombilicale est verticale et il existe fréquemment une dépression latérale au point d'inflection des côtes. cette forme est abondante à la base de la sous-zone à Bifrons (horizon à Apertum).

Remarque : H. soloniacense (Lissajous, 1906, p.28, pl. 1, fig. 14) est une forme de petite taille, vraisemblable microconque de cette espèce, mais aussi des H.subplanatum plus récents. Elle est placée par J.Gabilly dans le sous-genre Maconiceras (figuré pl. 13, fig. 8). Son assimilation aux figuration de Howarth devrait être reconsidérée. (Philippe Fauré, 2002)

 

 

 

Répartition biostratigraphique des ammonites du Toarcien moyen de la bordure sud des Causses (France) VOIR